Automne 2020 : Une nouvelle orientation pour notre Carmel.


En 2013, après avoir quitté notre monastère (rue Jean Gougaud), nous avons été fraternellement accueillies, tout près du Port, par les sœurs de la Charité de St Louis, dans une partie de leur Maison-mère qui nous a été réservée.
7 années où, tout en gardant leur autonomie, nos 2 communautés ont vécu une expérience particulière de fraternité et d’entraide.

Aujourd’hui, nous voici devant un nouveau choix : celui de rejoindre le Carmel du Havre, auquel nous sommes déjà affiliées et où nous pourrons continuer notre vie contemplative, comme nous y exhorte chaleureusement le pape François. 

Le jeudi 1er octobre, nous fêterons Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, lors de l’Eucharistie, célébrée à la Cathédrale à 18h et présidée par notre évêque Mgr Centène. 
Célébration à la fois d’action de grâce et d’aurevoir…

Quitter Vannes où nos devancières ont vécu…
  • d’abord au Bondon de 1463 à 1477 (1er Carmel féminin en France fondé par la bienheureuse Françoise d’Amboise) 
  • puis de 1530 à 1792 (carmel de « Nazareth »- toujours selon les Constitutions de Fr. d’Amboise), 
  • enfin de 1866 à 2020 (Carmel de la Réforme de Ste Thérèse)
… nous éloigner de la Bretagne, comporte sans doute une part d’exode, mais par-delà la distance, les liens d’une profonde communion avec la terre bretonne demeureront vivants.

C’est avec joie que nous vous accueillerons dans ce nouveau cadre du Carmel du Havre qui bénéficie d’une petite hôtellerie, pour un temps de retraite ou de prière partagée avec la communauté, comme aussi pour les visites de nos familles et de nos amis.

*** 

Sur le site « Carmel de Vannes », vous pourrez encore trouver les pages concernant l’histoire de notre monastère, ainsi que celles présentant les groupes de laïcs du Diocèse de Vannes s’inspirant de la spiritualité du Carmel.